La particule wa は

La particule wa s’écrit (ha) en hiragana. On la prononce « wa », d’où sa retranscription wa en rōmaji.

Cette particule a pour fonction principale d’indiquer le thème de la phrase.
Ce thème de phrase peut être un sujet, un adverbe de temps, un groupe nominal, une phrase verbale.

Dans ce cours, nous abordons également d’autres utilisations attribuées à cette particule.



I. Indiquer un sujet.

La particule wa は peut indiquer un pronom personnel (watashi, anata, kare, etc.) :

わたし は にほんじん です
Watashi wa nihonjin desu.
Je suis Japonais.

Analysons cette phrase :
– Watashi = Je
– wa = particule d’annonce (ici, wa は annonce le thème de la phrase ; on pourrait traduire « Watashi wa » par « En ce qui me concerne »).
– nihonjin 日本人 = Japonais
desu です = être.




Elle peut aussi indiquer le nom ou le prénom d’une personne :

やまもとさん は せんせい です。
Yamamoto san wa sensei desu.
M. Yamamoto est professeur.

まり は うみ  すき です。
Mari wa umi ga suki desu.
Mari aime la mer.




Wa は peut également se placer après un nom propre ou un nom commun :

にほん は おもしろい です。
Nihon wa omoshiroi desu.
Le Japon est intéressant.

きんかくじ は きれい です。
Kinkakuji wa kirei desu.
Le pavillon d’or est joli.

くるま は おおい です。
Kuruma wa ooi desu.
Il y a beaucoup de voitures.



II. Adverbe de temps.

Voyons un exemple avec un adverbe de temps.
Kyou 今日 est notre thème de phrase ; c’est-à-dire que tout ce qui suit la particule wa は indique une information qui se rapporte uniquement au thème de la phrase « Kyou ».
Ici, l’information qui suit la particule wa は est « ii tenki desu » (いい天気です) qui signifie : beau temps (ii tenki), être (desu).

今日はいい天気です。
Kyou wa ii tenki desu.
Aujourd’hui, il fait beau.




On peut aussi exprimer en thème de phrase une saison ou bien une période de l’année comme dans la phrase suivante avec les « vacances d’été » :

ポールさん、夏休みはたいてい何しています
Paul san, natsu yasumi wa taitei nani wo shiteimasu ka.
Paul, que faites-vous habituellement en vacances d’été ?



III. Groupe nominal.

Cette construction nous permet d’indiquer en thème de phrase un groupe de mots. En général, ces mots sont reliés par la particule no の.

日本人子供達は丁寧です。
Nihonjin no kodomotachi wa teinei desu.
Les enfants Japonais sont polis.

Analysons cette phrase :
Nihonjin no kodomotachi wa 日本人子供達は = En ce qui concerne les enfants Japonais. (groupe nominal)
teinei 丁寧 = poli, courtois ; consciencieux.
desu です = être.



IV. Une phrase verbale.

Dans l’exemple suivant, le thème indiqué par la particule wa は est une phrase verbale (kinou itta kaisha wa = l’entreprise dans laquelle je me suis rendue hier) :

昨日行った会社は家からとても遠いです。
Kinou itta kaisha wa watashi no ie kara totemo tooi desu.
L’entreprise dans laquelle je me suis rendue hier est très éloignée de ma maison.


Autre exemple :

渋谷行くには、どの電車に乗れば良いですか。
Shibuya ni iku ni wa, dono densha ni noreba ii desu ka.
Quel train dois-je prendre pour aller à Shibuya ?



V. Poser des questions ouvertes.

Il est possible de poser des questions ouvertes en ajoutant wa は après un nom. Par exemple, quand on fait la connaissance de quelqu’un :

お名前は?
Onamae wa ?
Comment vous appelez-vous ?




Ou bien si l’on fait une réservation de chambre d’hôtel par téléphone :

電話番号は?
Denwabangou wa ?
Votre numéro de téléphone, c’est ? …




Au restaurant, une fois qu’on a passé la commande du plat principal, le personnel peut nous demander si nous voulons quelque chose à boire avec ce type de question : onomimono wa ? (nomimono signifie boisson). Le « o » placé devant nomimono est un « o honorifique ». Cela permet d’être plus poli envers le client et de s’adresser à lui en langage honorifique dit Keigo 敬語.

お飲み物は?
Onomimono wa ?
Et pour la boisson ?
(Quelle boissons désirez-vous ?)



VI. Wa en fin de phrase.

On peut placer wa en fin de phrase pour être moins abrupte. Dans ce cas-là, la particule wa a une fonction dite d’ « adoucissement ». Attention, lorsque l’on positionne wa en fin de phrase, nous devons l’écrire avec le hiragana wa. De nombreux manuels enseignent que わ wa en fin de phrase n’est utilisé que par les femmes, or les hommes peuvent aussi l’employer dans certaines expressions :

そろそろ寝るわ。
Sorosoro neru wa.
Je vais (doucement/lentement) me coucher.

Dans la phrase ci-dessus, aussi bien les femmes que les hommes peuvent utiliser wa わ de cette façon.
Cette construction permet d’être moins direct. En français aussi, nous avons plusieurs petits mots ou expressions afin d’être plus sympathique dans notre façon de parler. On aurait pu traduire cette phrase par : « Bon, je vais pas tarder à aller me coucher. »

Autre situation : nous passons une soirée chez des amis. Il est tard et nous annonçons que nous allons rentrer chez nous. Bien sûr on ne veut pas être trop abrupte dans notre propos, donc on utilise wa わ afin d’adoucir la phrase.

そろそろ帰るわ。
Sorosoro kaeru wa.
Je vais tranquillement rentrer chez moi.
(Bon, je vais pas tarder à rentrer à la maison.)




En revanche, uniquement les femmes utilisent ne ね ou yo よ après la particule wa.

いいわね !
ii wa ne !
C’est bien !



VII. Comparer deux faits.

On peut utiliser wa は pour comparer deux faits. Cette particule nous permet de mettre en relief le deuxième propos. On met l’accent sur ce que l’on ne fait pas.

お寿司を食べますが、天ぷらは食べません。
Osushi wo tabemasu ga, tenpura wa tabemasen.
Je mange des sushi(s) mais pas de tempura.

Dans cet exemple, on aurait dû employer la particule wo を dans la deuxième partie avec 食べません tabemasen, mais pour mettre en évidence le fait que l’on ne mange pas de 天ぷら tenpura, on utilise la particule wa は.



Pour aller plus loin :

On a tendance à confondre la particule ga が – qui indique le sujet du verbe – et la particule wa は.

– Ces particules vont nous permettre de nuancer nos propos :

お寿司が美味しいです。
Osushi ga oishii desu.
Les sushi(s) sont délicieux.

(en particulier, en insistant sur « osushi » afin de le mettre en relief. Le sens de cette phrase est que les sushi(s) en particulier sont délicieux par rapport à d’autres plats ou cuisines)



お寿司は美味しいです。
Osushi wa oishii desu.
Les sushi(s) sont délicieux.

(en général, sans insister sur « osushi » en laissant plus de place à « oishii desu » , contrairement à la particule ga が, on parle dans ce cas-là des sushi(s) en tant que plat en général)




– On va pouvoir poser des questions de manière plus naturelle :

兄弟はいますか。
Kyoudai wa imasu ka.
Avez-vous des frères et sœurs ?

はい、妹が一人います。
Hai, imouto ga hitori imasu.
Oui, j’ai une sœur cadette.

Lorsque l’on pose une question avec aru ある ou iru いる, il est plus naturel d’employer la particule wa は (où normalement on utilise la particule ga が dans une phrase affirmative).

Vous pouvez vous reporter la particule ga が pour aller encore plus loin.


En Conclusion :

La particule wa est un élément clé de la phrase japonaise. Elle fait partie des particules les plus usitées, ce qui permet d’intégrer rapidement ses fonctions de base et de l’employer de manière intuitive.

Essayez de la voir comme une alliée. Car elle nous permet d’organiser notre phrase en indiquant le sujet (thème) principal avec précision.

    2 replies to "Comment utiliser la particule wa は"

    • […] demander le nom d’une personne lors d’une première rencontre, on emploie namae)– La particule wa : particule clé de la langue japonaise, elle a pour fonction d’indiquer le thème de la […]

    • […] les exemples suivants, la particule も mo remplace la particule は wa.1. めぐみ は にほんじん です。Megumi wa nihonjin desu.Megumi est Japonaise.2. […]

Laisser un commentaire